Jenplan

. Jardin de la Fondation Eugène Napoléon

Présentation

 

Jusqu'en 2007, le jardin faisait partie intégrante de la Fondation Eugène-Napoléon et n'était pas ouvert au public. La Fondation, qui procédait au réaménagement de l'ensemble des bâtiments qui accueillent une école et un foyer d'étudiantes, a ouvert au public une partie de son jardin dans le cadre d'une convention avec la Ville de Paris. Le dessin du jardin n'a pas été modifié.

Un peu d'histoire

 

Lors du mariage de Louis-Napoléon Bonaparte avec Eugénie en 1853, la Ville de Paris offre un collier de diamants à l'impératrice, qui le refuse et qui demande, en à la place, qu'on fasse construire un orphelinat. Le bâtiment de cette fondation a été construit par Jacques-Ignace Hittorff (architecte, notamment, du Cirque d'hiver et de la mairie du 1er arrondissement) en s'inspirant de la forme du collier originel (ce que l'on remarque en observant un plan ou une photo aérienne).

 

Se promener

 

Le jardin se rapproche d'un jardin à la française, avec ses bordures de buis et sa décoration florale saisonnière devant la façade du bâtiment principal. Autour de cette décoration, quatre ifs en forme de cône soulignent l'espace. Des rosiers tiges "Louis de Funès" apparaissent au milieu de massifs de rosiers "Manou Meilland"

De chaque côté du jardin, des massifs d'arbustes (persistants et caducs) et des arbres imposants, marronniers, platanes, permettent  au public de se détendre à l'ombre l'été et de s'isoler des bruits extérieurs.

 

© Mairie de Paris

 

Fen lb

Vue de la façade principale de la Fondation

 

 

Jenplatanes a

Les platanes

 

 

Jen rosier a

Rosier "Manou Meilland"

 

 

Jenerablerouge a

L'érable rouge

 

 

Jenliquidembar

Le liquidembar

 

 

Jenolivier

L'olivier

 

 

Jenrosier b

Rosier "Manou Meilland" et rosier tige "Louis de Funès"

 

 

Jenfuschiademagellan

Fuschia de Magellan

 

 

Jenpavot

Pavot d'Orient

 

 

Jenpapillon

Le machaon de l'Ancien Monde

 

 

Jenmarronnier a

 

 

Jenmarronnier b

 

 

Jenmarronnier c

Les marronniers

 

 

Jenvue

 

 

 

Jsdr plan

.Jardin de l’Hôtel Salomon de Rothschild

Un peu d’histoire

Ouvert au public grâce à la générosité de la Fondation Nationale des Arts Graphiques, ce jardin fait partie de l’hôtel Salomon-de-Rothschild. Il occupe une partie des terrains d’une somptueuse résidence campagnarde, la "Folie Beaujon", que le financier Nicolas Beaujon avait fait édifier en 1784. Vignes, potagers, parcs, jardins, labyrinthes, étangs, dépendances et une chapelle (Saint-Nicolas de Beaujon) concouraient à la magnificence du lieu. Après sa mort, qui survint peu de temps après, en 1786, la propriété fut divisée au fil des ans, la partie Nord échouant entre les mains de la baronne Salomon de Rothschild, en 1873. Mais elle n’en resta pas là. Elle racheta également en 1882 la maison que Balzac habitait depuis 1846, une petite maison adossée à la chapelle, qui fut vendue par sa toute nouvelle épouse et jeune veuve, Madame Hanska. C’est sur cette parcelle de terrain que la baronne Salomon de Rothschild aménagea un jardin, la chapelle ayant été démolie pour construire la rotonde actuelle. Elle en fit don à l’État après sa mort, léguant également l’ensemble de sa collection d’œuvres d’art.

 

Se promener

Vous pénétrerez dans le jardin par un escalier, place Georges-Guillaumin, qui vous dévoile une vue sur l’ensemble du jardin, devant la façade de l’hôtel. Une grande pelouse ponctuée de marronniers est ceinturée par une allée gravillonnée et des massifs d’arbustes, qui bordent le jardin. Des buis, des troènes, des forsythias, des eucubas, des seringats et des cotoneasters isolent le jardin de l’extérieur.

Il a été rénové en 2007.

 

© Mairie de Paris

 

 

Jardin a

 

 

Jardin b

 

 

Jardin c

 

 

Jardin d

 

 

Jardin e

 

 

Jardin f

 

 

Jardin g

 

 

Jardin h

 

 

Arbre tordu a

 

 

Arbre tordu b

 

 

 

http://www.hotelsalomonderothschild.com/

 

.Villa des Tulipes

Vdt z plan

Villa des Tulipes
Début au 101, rue du Ruisseau
75018 Paris

Si le 18e arrondissement de Paris est avant tout connu pour la Butte Montmartre, sa partie nord, plus populaire, abrite quelques pépites méconnues qui méritent aussi le détour. Parmi elles, la bucolique Villa des Tulipes !

Le quartier de la porte de Clignancourt n’est vraiment pas le coin le plus visité de Paris. Si ce n’est pour aller faire un tour du côté de la REcyclerie, on s’y rend rarement. Et pourtant, ce quartier coincé entre Montmartre et les puces de Saint-Ouen abrite l’une des ruelles les plus bucoliques de Paris, dont même le nom est pittoresque : la Villa des Tulipes.

Érigée à la fin du XIXe siècle sur une petite bande de terre entre le boulevard Ney et l’ancienne ligne de la Petite Ceinture, cette petite voie fait partie de ces lieux sur lesquels on tombe pas hasard. Peuplée de végétaux en tous genres (et pas que des tulipes !), elle a conservé son atmosphère tranquille d’antan : ici, il n’y a ni immeubles ni bruit, mais de la tranquillité, des petites maisons de caractère et des jardinets choyés par leurs habitants.

Cette rue en impasse est, certes, toute petite, mais elle fait son petit effet. En arrivant depuis le boulevard Ney, on y découvre une fresque street-art représentant des habitants vivant leur vie au milieu des fleurs. Puis, on passe devant une dizaine de fleurs dessinées sur les murs, autant de plantes en pots et encore plus de jardinets fleuris. Au bout de l’impasse, on découvre finalement un jardin partagé et une deuxième fresque représentant, vous l’aurez deviné, des végétaux ! Difficile de faire plus champêtre que ça !

©Vivre Paris

Vdt u

 

Vdt a

 

Vdt b5

N° 5

 

Vdt c7

N° 7

 

Vdt d9

N° 9

 

Vdt e11

N° 11

 

Vdt f iris

 

Vdt g porte d entree

N° 17, l'entrée

 

Vdt h77

N° 17

 

Vdt i23

N° 23

 

Vdt j25

N° 25

 

Vdt k fresk1

 

Vdt l fresk2

 

Vdt m fresk3

 

Vdt n fresk4

 

Vdt o fresk5

Fresque des habitants

 

Vdt p27

N° 27

 

Vdt q27glycine1

 

Vdt r27glycine2

 

Vdt s27 glycine3

La glycine du N° 27

 

Vdt t33

N° 33

 

Vdt v34

N° 34

 

Vdt w

 

Vdt x

 

Vdt y22

 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Villa_des_Tulipes

https://www.parisladouce.com/2016/03/paris-la-villa-des-tulipes-une-oasis.html

 

.Le jardin naturel

 

Jardin naturel Pierre-Emmanuel, 1995

De son vrai nom Noël Mathieu, le poète Pierre Emmanuel (1916-1984) fut élu à l'Académie Française en 1968. Avec son deuxième recueil, Tombeau d'Orphée, publié en 1941, il acquit une véritable reconnaissance. Il dirigea l'Institut national de l'audiovisuel (Ina), le PEN Club et fut également journaliste.

Ce jardin reconstitue des milieux naturels d'Île-de-France, qui abritent une grande biodiversité: une mare, une prairie, un sous-bois. Ici, ni arro sage, ni tonte. Les plantes sauvages offrent gîte et couvert à toute une petite faune. Pour sensibiliser le public à cette précieuse richesse, des ateliers pédagogiques sont organisés sur ce site.

 

 

1 jardin naturel

 

 

Le jardin naturel

 

C'est un jardin de plantes sauvages caractéristiques des différents milieux naturels d'Île-de-France.

Sa gestion respecte les équilibres écologiques.

Il est fragile, apprenons à le connaître...

Protégeons-le ensemble.

La prairie

 

Dans ce milieu ouvert, la végétation herbacée est mêlée de fleurs et de nombreuses graminées.

 

Rue de la Réunion, la pelouse sèche

Exposées au soleil, les petites plantes des coteaux sont le refuge de nombreux insectes.

 

Le mur et les treillages

 

Entre les pierres s'installent des plantes aux besoins modestes en eau et en terre. Vigne et autres lianes sauvages escaladent les murs en quête de lumière.

 

La friche urbaine

 

Ici, des plantes variées s'installent spontanément comme dans les espaces libres de Paris.

 

La mare

 

Abritant tout un cortège d'animaux aquatiques, une flore caractéristique des zones humides se développe sur les rives de la mare.

 

Rue de Lesseps

 

Terrain de jeux de ballons

Aire de jeux

Le sous-bois

À l'ombre s'est installée une végétation adaptée, à floraison essentiellement printanière.

 

 

1 1 le jardin naturel

 

 

2 le jardin naturel

 

 

3 le jardin naturel

 

 

4 le jardin naturel

 

 

5 le jardin naturel

 

 

6 le jardin naturel

 

 

7 le jardin naturel

 

 

8 le jardin naturel

 

 

9 1 le jardin naturel

 

 

9 2 le jardin naturel

 

 

9 3 le jardin naturel

 

 

9 4 le jardin naturel

 

 

9 41 le jardin naturel

 

 

9 42 le jardin naturel 1

 

 

9 43 le jardin naturel

 

 

9 44 lr jzrdin naturel

 

 

9 5 le jardin naturel

 

 

9 6 le jardin naturel

 

 

9 7 le jardin naturel

 

 

9 8 le jardin naturel

 

 

9 9 le jardin naturel

 

 

 

.La butte Bergeyre, 19e

Plan butte bergeyre

00 lbb

 

00 1 rgl

 

0 plaque escalier d acces

 

01 escalier

 

1 rue georges ladernnois

 

1 1 75 rrgl

75, rue Georges Lardennois

 

1 2 77 rgl

77, rue Georges Lardennois

 

1 3 78 0 jdlbb

78, rue Georges Lardennois

 

1 4 78 1 jardin1 78 rgl

 

1 5 78 2 jardin2 78 rgl

 

1 6 78 3 jardin3 78 rgl

 

1 7 78 4 jardin4 78 rgl

 

1 8 78 5 jardin 5 78 rgl

 

1 9 78 6 jardin 6 78 rgl

 

1 91 78 7 hydrangea serrata

 

1 92 81 rgl 1

 81, rue Georges Lardennois

 

1 93 83 rgl2

83, rue Georges Lardennois

 

1 95 84 rgl

84, rue Georges Lardennois

 

1 96 84 2 porte84 rgl

Portail et porte, 84, rue Georges Lardennois

 

1 97 86 rgl 1

86, rue Georges Lardennois

 

1 98 86 2 porte86 rgl

Portail et porte, 86, rue Georges Lardennois

 

1 99 87 rue gl

 87, rue Georges Lardennois

 

1 991 88 rgl 2

 88, rue Georges Lardennois

 

1 992 90 rgl

 90, rue Georges Lardennois

 

92 7 rrdg plaque rue

 

92 1 30 rrdg 1

30, rue Rémy de Gourmont

 

92 2 28 rrdg

28, rue Rémy de Gourmont

 

92 3 28 rrdg

Portail, 28, rue Rémy de Gourmont

 

92 4 13 rrdg

13, rue Rémy de Gourmont

 

92 4 13 rrdg porte

Porte, 13, rue Rémy de Gourmont

 

92 5 7 rrdg porte

Porte, 7, rue Rémy de Gourmont

 

92 6 2 rrdg

2, rue Rémy de Gourmont

 

92 8 rph plaque rue 1

 

92 9 7 rph

7, rue Philippe Hecht

 

92 91 11 rph

11, rue Philippe Hecht

 

92 92 20 rph

20, rue Philippe Hecht

 

92 93 20 porte rph

Grille et porte, 20, rue Philippe Hecht

 

92 94 21 rph 1

21, rue Philippe Hecht

 

92 95 19rph porte 1

Porte, 21, rue Philippe Hecht

 

92 96 19rph 1

19, rue Philippe Hecht

 

92 97 23 rph

23, rue Philippe Hecht

 

92 98 25rph

25, rue Philippe Hecht

 

92 99 25 rph detail grille

Détail de grille, 25, rue Philippe Hecht

 

93 1 27 rph

27, rue Philippe Hecht

 

93 2 29 rph

29, rue Philippe Hecht

 

93 3 31 rph

31, rue Philippe Hecht

 

93 4 33 rph

 33, rue Philippe Hecht

 

93 5 33 rph porte

Grille et porte, 33, rue Philippe Hecht

 

93 6 rgl 1

 

93 7 39 rgl

39, rue Georges Ladernnois

 

93 8 39 rgl

Porte, 39, rue Georges Ladernnois

 

93 9 66 rgl

66, rue Georges Ladernnois

 

93 91 41 rgl

41, rue Georges Ladernnois

 

93 92 rmt

 

93 93 ampelopsis rmt

Ampelopsis

 

94 1 r georges lardennois

 

93 94 le clos des chaufourniers

 

93 95 le clos des chaufourniers

Le clos des Chaufourniers, 78, rue Georges Lardennois

 

93 97 79 rgl

79, rue Georges Lardennois

 

93 99 83 rgl 1

93, rue Georges Lardennois

 

94 87 rgl

87, rue Georges Lardennois

 

94 2 r edgar poe

 

94 3 4 rep

4, rue Edgar Poe

 

94 4 4 rep porte

Porte, 4, rue Edgar Poe

 

94 5 11 rep

11, rue Edgar Poe

 

94 6 11 rep porte

Porte, 4, rue Edgar Poe

 

94 7 18 rep

18, rue Edgar Poe

 

94 8 17 rep

17, rue Edgar Poe

 

94 9 19 rep

19, rue Edgar Poe

 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Butte_Bergeyre

 

.Art nouveau dans le 7e

L'Art nouveau ou Modern style est un mouvement artistique de la fin du XIXe et du début du XXe  siècle qui s'appuie sur l'esthétique des lignes courbes.

Né en réaction contre les dérives de l’industrialisation à outrance et la reproduction sclérosante des anciens styles, c'est un mouvement soudain, rapide, qui connaît un développement international : Tiffany (d'après Louis Comfort Tiffany aux Etats-Unis), JugendstilNote , (en Allemagne), Sezessionstil (en Autriche), Nieuwe Kunst (aux Pays-Bas), Stile Liberty (en Italie), Modernismo (en Espagne), style sapin (en Suisse),Modern (en Russie). Le terme français « Art nouveau » s’est imposé au Royaume-Uni, en même temps que l’anglomanie en France a répandu le terme Modern Style au début du XXe siècle.

S'il comporte des nuances selon les pays, ses critères sont communs : l'Art nouveau se caractérise par l'inventivité, la présence de rythmes, couleurs, ornementations inspirés des arbres, des fleurs, des insectes, des animaux, et qui introduisent du sensible dans le décor quotidien. C'est aussi un art total en ce sens qu'il occupe tout l'espace disponible pour mettre en place un univers personnel considéré comme favorable à l’épanouissement de l'homme moderne à l'aube du XXe siècle. En France, l'Art nouveau était appelé avec humour « style nouille » par ses détracteurs comme par l'homme de la rue, en raison de ses formes caractéristiques en arabesques,  ou encore « style Guimard », à cause des bouches demétro parisiennes réalisées en 1900 par Hector Guimard.

Apparu au début des années 1890, on peut considérer que le mouvement Art nouveau atteint son apogée à partir de 1905. Avant la Première Guerre mondiale, ce mouvement évolua vers un style plus géométrique, caractéristique du mouvement artistique qui prendra la relève : l'Art déco (1910-1940).

Plan 7e

Porte de l'immeuble 134, rue de Grenelle

 

Porte d entree de l immeuble 134 rue de grenelle

 

 

 

Immeuble 151, rue de Grenelle

 

Pan96 151 rue de grenelle

 

 

 

Pan97 151 rue de grenelle detail

 

 

 

Cour de l immeuble 151 rue de grenelle 2

 

 

 

Cour de l immeuble 151 rue de grenelle 3

 

 

 

Cour de l immeuble 151 rue de grenelle

 

 

 

Fontaine cour immeuble 151 rue de grenelle 1

32, rue du Champ-de-Mars, immeuble Les Arums

 

Pan9999996 immeuble les arums 32 rue du champ de mars

 

 

 

Immeuble les arums 32 rue du champ de mars detail

 

 

3, square Rapp

 

Porte d entree de l immeuble art nouveau 1 square rapp

 

 

 

Pan999993 immeuble art nouveau 1 square rapp

 

 

 

Immeuble art nouveau 1 square rapp 2

 

 

 

 

Socoété théosophique de France, 4, square Rapp

 

Societe theosophique de france 4 square rapp

 

 

 

Pan999997 societe theosophique de france 4 square rapp

 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Soci%C3%A9t%C3%A9_th%C3%A9osophique

 

12,rue Sédillot, lycée italien Leonardo da Vinci

 

Lycee italien leonardo da vinci 12 rue sedillot 1

 

 

 

Lycee italien leonardo da vinci 12 rue sedillot detail

 

 

 

Lycee italien leonardo da vinci 12 rue sedillot detail 2

 

 

 

Mosaiques entree lycee italien leonardo da vinci

 

 

 

Mosaiques entree lycee italien leonardo da vinci 2

 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Lyc%C3%A9e_italien_Leonardo-da-Vinci

 

 

29, avenue Rapp

L'immeuble Lavirotte

 

Cicerone l immeuble lavirotte

 

 

 

Pan9999991 l immeuble lavirotte 29 avenue rapp

 

 

 

Pan999999 l immeuble lavirotte 29 avenue rapp detail

 

 

*

Pan9999992 l immeuble lavirotte 29 avenue rapp detail

 

 

 

Pan9999994 l immeuble lavirotte 29 avenue rapp detail

 

 

 

Pan9999993 l immeuble lavirotte 29 avenue rapp detail

 

.Un immeuble Art déco, 133, rue Saint-Dominique, 7e

 

Immeuble art deco rue saint dominique 1

 

 

 

Immeuble art deco rue saint dominique 2

 

 

 

Immeuble art deco rue saint dominique 3

 

 

 

Immeuble art deco rue saint dominique 6

 

 

 

Immeuble art deco rue saint dominique 4

 

 

 

Immeuble art deco rue saint dominique 5

 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Art_d%C3%A9co

 

.Villa Marcel Lods, 5, passage de l'Atlas, 19e

1 vml1

 

 

 

2 vml2

 

 

 

3 vml3

 

 

 

4 vml4

 

 

 

5 vml5

 

 

 

6 vml6

 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Marcel_Lods